Mother and child de Rodrigo Garcia

Après-midi grise et froide, coup de fatigue après la piscine…Allez, un petit film avec chat + canapé + couette !  Il est extrêmement rare que je regarde un film en journée. A cause du boulot ? Pas faux ! Mais même le week-end je ne le fais jamais, je n’aime pas trop. En tout cas, aujourd’hui, j’ai regardé Mother and  Child de Rodrigo Garcia, produit par Inarritu.  Jamais entendu parlé de ce film, au casting pourtant pas mal. Pour tout vous dire,  je suis tombée dessus par hasard chez Noz, pour 0,80 € j’ai pris le risque ! Le film en quelques points :Unknown

  • Le casting : Naomi Watts, Samuel L. Jackson, Annette Benning, Jimmy Smits (nom qui m’était inconnu mais il joue Miguel Prado, le procureur bizarre dans Dexter saison 3, vous voyez ?).
  • J’ai pleuré. Bon, il faut préciser que je fonds en larmes dès qu’il y a des images d’accouchement dans un film ou une émission. Je ne peux physiquement pas regarder Baby Boom, par exemple. Et dans le film il y a 3 accouchements…
  • L’histoire : En bref, il est question de rapports familiaux et de destins complexes. Le film est intéressant, de par sa manière d’aborder la féminité, la maternité, les liens mère/fille. Globalement assez triste. Le scénario se développe autour de trois pôles :
    • Une femme incarnée par Annette Bennning, qui vit avec sa propre mère, et qui porte à jamais la blessure de l’enfant qu’elle a été contrainte d’abandonner.
    • Le personnage de Naomi Watts, qui est la fille (abandonnée à la naissance, donc) d’Annette Benning, et qui n’a jamais tenté de retrouver sa mère. Brillante avocate, elle travaille dans le cabinet de Samuel L. Jackson, ils vont nouer ensemble des relations…particulières !
    • Enfin, on suit le parcours d’un couple qui entame une démarche d’adoption. Et ça va s’avérer très compliqué…

 

  • Mon avis :
  • Les + : Les sujet, une foule de très bons acteurs, des personnages bien campés dont l’évolution est intéressante.
  • Les – : J’ai trouvé le scénario en peu trop ficelé à mon goût. Toutes les histoires finissent pas s’imbriquer entre elles, et tout trouve du sens dans la résolution des différentes problématiques. J’aime bien les histoires un peu plus lâches je crois, qui laissent un peu plus de place à l’interprétation.
  • Anecdote : Le réalisateur est le fils de Gabriel Garcia Marquez
  • Prix : En 2010, Grand prix au festival de Deauville

Ma note : 3/5

Vous l’avez vu ? Aimé ? Ca vous donne envie de le voir ?

 

Publicités

2 réflexions sur “Mother and child de Rodrigo Garcia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s