Cria Cuervos de Carlos Saura

critique-cria-cuervos-saura9

Élève des corbeaux. Elève des corbeaux et ils t’arracheront les yeux.

Ok, ok, on n’est pas dans la brulante actualité mais qu’importe ! Le film est sorti en 1976 et je le vois pour la première fois en 2015, c’est mon actu à moi !

Bien sûr, de ce film,  je connaissais la chanson emblématique : Porque te vas. J’adore, et heureusement car dans le film on l’entend un certain nombre de fois ! Et c’est à peu près tout. Mais quelle découverte !

Pour la petite histoire, le film est raconté à travers les yeux d’Ana, une petite fille jouée par la super mignonne Ana Torrent. Elle est élevée, avec ses soeurs, par Rosa, la gouvernante, et par sa tante suite au décès de ses parents.

J’ai adoré la grande poésie du langage de Saura, un véritable hymne à l’imagination, sans concession quant au monde des adultes, et sans idéalisation non plus de l’enfance. Charmant, onirique, cruel, et absolument moderne ! Mention spéciale à Géraldine Chaplin, qui joue la mère d’Ana et dont l’interprétation m’a profondément émue. Et puis vive les 70’s au cinéma, non ?

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s