Une assiette végétarienne et vitaminée

Voici une idée d’assiette à picorer pour un repas sans viande ni poisson.IMG_1249

  • Du Ktipiti (mélange grec poivron, menthe, féta) Miam!
  • Des carottes à l’étouffée, crème et cumin
  • Des minis-muffins confectionnés avec un reste de curry de lentilles
  • Une omelette au gruyère râpé.

 

Par cette grisaille, c’est un menu qui fait plaisir aux yeux et aux papilles !

 

Publicités

2 mois, déjà !

Quelques uns des doudous offerts par les amis !

Quelques uns des doudous offerts par les amis ! Gâtée !

J’avais pensé faire un article sur bébé à 15 jours, puis à 1 mois… mais le temps a comme qui dirait filé ! Il ne passe plus de la même manière depuis que notre chérie est là. Et elle vient déjà d’avoir 2 mois !

Alors ? Alors, globalement, ça se passe vraiment bien. On a une puce adorable, qui en plus d’être la plus merveilleuse évidemment, est vraiment un bébé cool, qui ne pleure que peu, qui « parle » et sourit beaucoup et commence à rigoler ! Généralement quand je dis qu’elle est cool, elle pique une crise dans l’heure, j’espère ne pas me porter la poisse ! Très dynamique, on dirait qu’elle a souvent envie de bouger d’ailleurs dans son bain, c’est une vraie furie, elle s’éclate. On a juste eu une période bizarre vers 8 semaines, j’en parlerais dans un prochain article.

Elle fait maintenant 58 cm pour 5,070 kg. Elle est née à 52 cm et 3,420 kg. En gros les habits 0 et 1 mois sont déjà trop petits, elle met du 3 mois depuis ses 6 semaines environ.

Le sommeil : Le nerf de la guerre ? Depuis le début, on est plutôt vernis. Les premières semaines, un réveil par nuit pour téter, parfois un long. Mais maintenant on enchaine les 22h30 ou 23h / 7h. Puis quelques heures de sieste dans la matinée, donc de grasse matinée pour moi, parfois je me recouche avec elle et j’adore ce moment. Hourra ! On est pas tout à fait calés sur l’endormissement du soir par contre. Mais on s’améliore. On essaye d’instaurer une routine, pas trop longue, dernière tétée, câlin et au lit. Et si elle parfois elle pleure sans trouver le sommeil, on revient pour un petit câlin et on la repose. Au début je l’endormais toujours sur moi, mais ce n’est pas si bien que ça. Parfois, si elle est calme, je lui caresse le front et la tête légèrement pour qu’elle se détende voire s’endorme.

Les repas : L’autre nerf de la guerre ! J’ai de le chance, l’allaitement se passe bien depuis le début. A part encore une fois cette période étrange. On fait à la demande, en moyenne 7 ou 8 fois par jour. J’ai été surprise au début par le temps que ça prenait ! Au début, je l’attrapais sans prendre le temps de m’installer, d’avoir un livre à portée de main…Erreur ! Parfois j’avais des difficultés à bien me / la positionner même avec un coussin d’allaitement, sachant qu’elle n’est pas très patiente, elle s’agaçait vite. Les tétées duraient environ 1h, maintenant 20 minutes maximum, mais parfois moins. J’espère pouvoir continuer le plus longtemps possible.

Je sais que j’ai de la chance. Même si je sais que rien n’est figé une fois pour toutes, j’espère que ça continuera ainsi. J’aurais du reprendre le travail cette semaine mais j’ai décidé de prendre un congé parental pour en profiter au maximum.

L’intérêt de l’enfant d’Ian McEwan

Dernier roman de cet écrivain anglais, auteur entres autres de Sur la plage de Chesil que j’avais beaucoup aimé, d’Opération Sweet Tooth auquel j’avais moins accroché et d’Expiation que je n’ai pas lu !

Dans celui ci, on suit Fiona, juge aux affaires familiales expérimentée, confrontée au quotidien à de difficiles questions morales, tandis que son couple part à la dérive. Un cas notamment lui pose problème, celui d’un jeune homme gravement malade mais qui refuse de recevoir une transfusion sanguine salutaire du fait de son appartenance aux Témoins de Jéhovah… Prise entre le souhait du garçon mineur et la requête de l’hôpital, elle va devoir faire un choix (que je ne révèlerai pas ici!) qui aura des conséquences insoupçonnables…

J’ai beaucoup aimé, car la manière qu’a l’auteur de tourner autour de la question en abordant le sujet à travers trois différents points de vue est très réjouissante intellectuellement. La question du couple est aussi abordée en finesse, il y a des scènes très touchantes.

En revanche, si tout est très intelligent, le reproche que j’ai à faire a trait au manque de romanesque.  Les arguments, les théories, c’est super mais j’aime quand un roman a une épaisseur, des personnages et un contexte bien établis, ça m’a un peu manqué dans ce livre.

Je vous conseille en revanche celui-ci à 100% . Il y dépeint une vision acide du mariage tout à fait glaçante et jubilatoire !




Lasagnes alternatives : poulet, lard, champignons

J’AIME LES LASAGNES !IMG_1194

C’est un de mes plats préférés, c’est mon côté Garfield ! Mais finalement à part le grand classique bolognaise, à la viande ou au soja, à la rigueur chèvre épinards, je n’ai pas exploré tant de variantes que ça. Bon, depuis l’arrivée de bébé, il faut dire qu’on fait simple, je ne vous fais pas de dessin…! Mais à l’occasion d’une bonne conjonction de restes, comme pour l’alignement des planètes (!) cette idée recette est née presque d’elle même. Avec une bonne salade fraiche du marché, ce diner à été vraiment apprécié. Et on fini le plat froid le lendemain midi !

 

INGREDIENTS

  • 300g de poulet, détaillé en morceaux (on a achevé notre poulet rôti de cette façon!)
  • 6 tranches fines de lard
  • 1 échalote
  • 10 champignons de Paris
  • 40 g de beurre
  • 20 cl de lait
  • 30 g de beurre
  • 3 c. à s. de farine
  • 1 verre de vin blanc
  • Plaques de lasagnes
  • Fromage rapé

PREPARATION

Eplucher l’échalote, couper finement, faire de même avec les champignons. Dans une grande poêle, faire revenir l’échalote dans un peu d’huile d’olive, à mi cuisson, ajouter le lard.

Dans une autre poêle, faire revenir les champignons, ils doivent rendre toute leur eau. Salez, poivrez.

Préparer la béchamel : faire fondre le beurre, jeter la farine dessus, tourner, tourner environ 1 minute puis ajouter le lait très progressivement, ainsi que le vin blanc, afin d’avoir une consistance un peu épaissie mais pas trop. Sel + Poivre + Muscade+Paprika. On DOIT surveiller sa béchamel, on ne la lache pas des yeux, ok ?

Préchauffer le four à 190 °C

Monter les lasagnes : Dans un plat (ici un moule à cake), étaler un cuiller à soupe de béchamel puis alterner les couches : lasagne, béchamel, poulet, champignons, lard et échalote, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien. J’aime bien finir par une couche de béchamel et du rapé sur le dessus, pour que ce soit bien moelleux ! Cuire environ 30 minutes.

Dites-moi, quelle sont vos recettes préférées en matière de lasagnes ?

 

 

 

Banshee saison 1

Comme beaucoup de gens, je suis fanatique des séries ! Ces derniers temps, j’ai regardé plein de pilotes  (voir les deux premiers épisodes, je ne suis pas une fille superficielle ;-) sans réussir à m’arrêter sur une série qui me donnait envie de poursuivre. Jusqu’à Banshee !

Elle est produite entre autres par Alan Ball, le créateur de True Blood et Six feet under, et scénariste également d’American Beauty (Joli CV, mister Ball !)

Ne nous voilons pas la face, c’est une série violente, avec de la bagarre, de la méchante bagarre même, sadique parfois. Curieusement je trouve intéressantes ces scènes de baston, il y a une vraie recherche ! Heureusement, la série est soutenue pas un solide background, qui plus est original. L’histoire se passe à Banshee, petite bourgade de Pennsylvanie. Le héros est un braqueur, qui sort de prison après 15 ans de détention, et débarque à Banshee, où il va prendre l’identité de Lucas Hood, shérif récemment nominé mais tué dans une bagarre, si bien que personne n’a jamais vu son vrai visage ! Ok ça parait improbable, le voyou devenu shérif, mais franchement ce n’est pas grave, le scénario marche bien !

 

Le vrai-faux shérif qui réfléchit

             Le vrai-faux shérif qui réfléchit

 

Parallèlement, il retrouve son ex, qui a refait sa vie,  et doit composer avec la réalité des flics locaux, ses nombreuses conquêtes d’un soir (ah oui, on voit beaucoup de fesses aussi !) et la vie chaotique de la communauté, composée d’Amish et d’indiens Kinaho.

Un mélange étonnant et détonnant d’éléments, pas trop compliquée à suivre, avec une galerie de personnages géniaux !

Et vous, quelles sont vos séries chouchous du moment  ?

Question de gourmands

Et vous, vous avez mangé quoi pendant lIMG_1153es fêtes?

Si je pose cette question à peu près toute l’année, et presque à tout le monde, pendant les fêtes, c’est encore pire. Oui, j’adore la cuisine, alors je suis toujours en quête de nouvelles idées. On dirait qu’en la matière, ma curiosité est insatiable. Mais comme pour la lecture et le cinéma, je n’aurai jamais assez d’une vie pour expérimenter tout ce qui me tente !

En attendant je vous présente quelques uns de nos menus, sachant que famille archi-recomposée oblige, il y a eu pas mal de repas. Par ailleurs, avec notre bébé de six semaines, on est resté à la maison, ce sont les autres qui sont venus chez nous, pour une fois ! Formalisme et repas traditionnels ne sont pas trop dans notre culture. Par contre on aime le fait maison et les bons produits, bio, fermiers si possible, y compris sur des plats simples mais que tout le monde adore ! Voici les plus marquants, ce qui est fait maison est en italique.

Réveillons de Noël n°1 : Toasts de saumon fumé sur blinis et mini-tartelettes avec Saumur brut / Pizza fourme d’Ambert, poivrons marinés, salami et salade / Gâteau chocolat-caramel sur sablé breton (de la pâtisserie !)

Réveillon de Noël n°2 : Toasts thon-chorizon / Saumur Demi-sec / Boudin blanc aux cèpes et purée de pommes / Plateau de fromage / Orgie des chocolats des Noël en dessert ! (Truffes, chocolat au lait myrtilles….:-)

Réveillon de la Saint-Sylvestre : Toasts variés et Champagne/ Côte de boeuf avec minis gratins dauphinois et flans de butternut / Plateau de fromage : chèvre, saint marcellin, chaource, comté / mélange de salades / Fondant truffé au chocolat, mousse de fromage blanc fermier et cerises amarena

Soirée du 1er de l’an : Kir breton cidre-fraise des bois ou Sauternes et toasts artichaut et fromage frais /  Burgers briochés avec frites et salade / Pavlova  crème de marrons, fruits confits et poire !

 

Les lendemains de fêtes : au vert ! En général on a fait de grandes salades composés avec un maximum de légumes, ainsi que des plateau de fromages et de charcuterie. Et autant que possible des balades, dont hier, une marche de 2 ou 3 kilomètres avec bébé en écharpe ! Ok, je suis un peu crevée, ça faisait pas mal d’activité, de choses à faire et à penser et je suis contente de retrouver un cocon calme avec bébé. Mais c’était super chouette !

Bonne Année à tous !