La « crise » des 8 semaines

FullSizeRender[1]Dans l’article bilan des deux mois de bébé, je dressais un tableau positif de notre quotidien. Il y a eu cependant une petite semaine difficile vers ses 8 semaines. Elle qui est si tranquille (elle ne pleure vraiment pas beaucoup) pleurait souvent, elle s’énervait au sein, tétait moins longtemps, semblait s’agacer de tout. Très déroutant, surtout que la réponse c’est « un bébé, ça pleure ». Certes… ! Et puis c’est rentré dans l’ordre. Alors que s’est-il passé ? Je ne sais pas vraiment. Mais voilà ce qu’on a essayé :

  • La poser davantage, dans son lit ou son transat. Eh oui, avec l’allaitement, elle passe beaucoup de temps dans mes bras, au point qu’à un moment je pense que je ne décelais plus les signes de fatigue, si elle ne s’endormait pas sur moi. Bébé grognon ? Je la berce, lui propose un sein, puis l’autre, la caresse, lui parle, la change de position? Parfois sans fin et c’est contre productif, ça fini par l’énerver. Dès lors qu’on essayé de la poser dans son transat ou son lit lorsqu’elle montrait des signes d’agacement, c’est très vite rentré dans l’ordre ! Je la sollicitais surement trop, elle a besoin de s’apaiser d’elle même et qu’on lui fiche la paix !
  • Sortir moins avec elle : J’ai l’habitude de sortir une fois par jour, parfois deux, en écharpe ou en poussette. Il a fait plus froid d’un coup, donc j’ai limité au maximum et elle m’a semblé plus calme quand on est moins sorties. Peut-être simplement parce qu’elle faisait les siestes à la maison et plus seulement en promenade…
  • Se détendre : Facile à dire… ! Je crois que j’ai eu un coup de fatigue à cette période, peut-être même une baisse de lait pendant un jour ou deux ? Et j’ai bien vu que le stress était communicatif ! Après une conversation apaisante avec une puéricultrice, comme par hasard elle était super zen ! Et quand je suis stressée, elle est stressée aussi, c’est clair et net !
  • Zéro café : Bah oui, j’avais continué à en prendre parfois, ça a peut être joué sur son énervement ?

Bref, peut être y’avait-il un cap à passer, celui des 5kg, il parait que ça joue… De fait les tétées durent moins longtemps depuis, mais sont plus efficaces. Avant je solutionnais tout en proposant le sein, mais ça ne fonctionne plus ainsi maintenant… Je crois pas mal au fait de la laisser un peu plus tranquille en tout cas. Bref, pas beaucoup de réponses et de certitudes, c’est assez mystérieux un bébé quand même ! Et en plus, ça change !!!

Publicités

2 réflexions sur “La « crise » des 8 semaines

  1. Ici, elle est dans sa 8e semaine et elle est aussi un peu plus difficile depuis 1 semaine: elle pleure plus souvent pour un rien alors qu’avant pas du tout. En fait, on dirait plus qu’elle fait un peu la comédie la puce, avec sa petite tête qui dit: je pleure mais pas vraiment convaincue du pourquoi 😉 Je me dis que c’est parce qu’elle grandit et grossit et que son petit caractere commence à s’affirmer…
    Haaaa ces petits bébés d’amour !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s