Quiche épinards chèvre (sans oeufs)

Comme je vous l’expliquais dans mon dernier article cuisine, j’essaye de végétaliser davantage mes recettes. Pas tout le temps ni pour tout, mais de plus en souvent. Cela m’ouvre à d’autres façon de cuisiner, à de nouveaux ingrédients, et c’est vraiment très intéressant de constater qu’on peut arriver de différentes manières à un résultat, en glanant au passage de nouvelles textures et saveurs, en enrichissant son savoir-faire.

img_0792

J’avais envie de tester les alternatives à l’oeuf, que nous consommons en quantité importante, ce qui a certains inconvénients… Alors pour être exacte, non, il y a un oeuf dans ma recette ! J’ai « craqué » car j’avais peur de rater le déjeuner. Alors j’ai mis quand même un oeuf au lieu de 3 ou 4 pour une grande quiche. Mais maintenant je sais que ça marcherait sans, voilà pourquoi je vous présente quand même la recette ! Et alors …résultat très convaincant ! La texture est agréable, l’appareil est « pris » sans être bourratif. Elle n’a rien à envier à une quiche faite avec un appareil classique crème / lait/ oeuf.

Ingrédients

  • 450g d’épinards frais (what else ?!)
  • 50g de poivrons en dés
  • 1/2 oignon en dés
  • 10 brins de ciboulette
  • 1 cuiller à soupe de moutarde
  • 1 cuiller à soupe de levure de bière
  • 2 cuiller à soupe de graines de chia
  • 1 petit verre d’eau
  • 50 g de farine de pois chiche
  • 50cl de soja liquide
  • 1 buche de chèvre
  • 2 cuiller à soupe de parmesan
  • 1 pâte brisée

Préparation

  • Préchauffer le four à 190°C
  • Faire gonfler les graines de chia dans un petit verre d’eau.
  • Laver les épinards et les faire cuire 20 minutes à l’étouffée, avec l’oignon et le poivron. Découvrir durant les 5 dernières minutes afin que l’eau s’évapore.
  • Mélanger ensemble la farine de pois chiche, la levure de bière, les graines de chia, le soja liquide, le petit verre d’eau, les deux tiers du chèvre émietté. Saler et poivrer.
  • Etaler la pâte, napper de moutarde puis répartir dessus les légumes.
  • Verser l’appareil, disposer des rondelles de chèvre, saupoudrer de parmesan et décorer avec les brins de ciboulettes.
  • Cuire 35 minutes environ.

 

Publicités

Déco facile pour sa chambre (DIY)

Vous ne verrez pas très souvent des articles estampillés « déco » sur ce blog. Si j’adore ça (dans les magasines ou chez les autres) je ne suis pas vraiment capable de réaliser des projets qui tiennent un peu la route : je ne suis pas très manuelle pour ce qui est du bricolage, de la peinture etc, et de ce fait je n’ai pas de matériel et pas de savoir faire, donc tout me parait compliqué d’avance ! De plus, lorsqu’on est locataire, je trouve que c’est difficile de se décider à investir dans des petits travaux…

Cependant,  j’avais vraiment envie de créer un joli coin pour notre fille… Avec des moyens limités, donc. J’ai choisi une palette de couleurs que j’ai essayé de décliner dans divers objets et détails : Gris, rose et une touche de jaune. De plus, je suis assez pudique, vous ne verrez donc pas beaucoup de notre sphère intime en image, nos visages, notamment, ni de photos d’ensemble de nos pièces. Je suis navrée, je bloque à chaque fois au moment de  cliquer sur « publier » !

Tout ça pour vous montrer que l’on peut faire des trucs jolis quand même, malgré ces limites. Rien de sorcier ou de révolutionnaire, mais si ça peut encourager certain(e)s d’entre vous. (Si moi j’y arrive…!)

  • Pour la guirlande, j’ai trouvé des blocs de papier de scrapbooking en tons assortis. Gris et rose donc. J’ai tracé des triangles au dos en laissant puis j’ai découpé deux trous sur chacun pour passer la ficelle. Un fil de coton de travaux manuels rose.
  • Pour les cadres, j’ai fait des copies couleurs d’albums jeunesse que j’aime. J’ai repeint des cadres d’occasion toujours dans les tons roses et gris et placé des feuilles canson assorties. Une pointe dans le mur et hop !
  • Enfin, j’ai sorti mes tubes d’acrylique pour repeindre quelques meubles en bois, une commode et des étagère murales. Le lit (MoKee), le linge de lit et le plaid Petit Pan sont également dans ces coloris.

 

Sinusite, I hate you ! (Ou comment y remédier naturellement)

Un article santé, soit d’un genre inédit sur le blog, mais il faut que je vous explique le contexte !

Pendant deux semaines j’ai enchainé rhumes, sensations d’être une pierre, épisodes fiévreux, maux de gorge, ponctués d’améliorations et rechutes. Puis, une sensation bizarre s’est logée dans mes mâchoires et mon oeil droit, un sourde douleur en baissant la tête… Une sinusite ! J’avais gardé un très mauvais souvenir d’une sinusite il y a 7 ans, impossible de se tromper, je l’ai reconnue ! Difficile d’avoir un rendez-vous chez le médecin ici, alors je me suis dit qu’en attendant, j’allais tenter les méthodes naturelles.

Eh bien figurez vous que l’amélioration a été rapide et qu’en 2/3 jours, c’était passé. Des bonnes astuces, ça se partage non ?! Je ne suis pas médecin donc j’expose juste ce qui a fonctionné pour moi, mais si ça avait duré, j’aurais bien entendu consulté.

rhume-remedes-naturels

Source selection.readersdigest.ca

Voici ce que j’ai entrepris :

  • Des inhalations : 3 fois par jours, 10 minutes au dessus d’un bol d’eau chaude, additionné ou non d’huiles essentielles (eucalyptus, menthe poivrée ou mélange comme celui-ci.
  • De l’homéopathie : Gelsemium 9 CH 3 granules 3x par jour et Oscillococcinum en dose 1 fois / semaine. Alium Cepa est conseillé aussi mais je ne l’ai pas utilisé.
  • Des boissons chaudes : infusions de thym, ou autres plantes + miel, l’action de l’eau chaude aide à fluidifier, le miel adoucit la gorge.
  • Un massage circulaire des arcades sourcilières et pressions au coin interne de l’oeil: Ca m’a soulagé.

En option (pas naturel !) : Si besoin, on peut aussi utiliser du paracétamol pour soulager la douleur ainsi qu’un fluidifiant en sachet type Exomuc.

 

Curry de tofu et légumes d’automne (vegan)

potee-vege-3

En ce moment, j’essaie de mettre un maximum de produits d’origine végétale dans nos assiettes. Par conviction, par goût, pour l’environnement, pour la santé… que de bonnes raisons, quoi ! Je me renseigne de plus en plus sur les alternatives végétales en cuisine et c’est passionnant de découvrir d’autres façons de cuisiner. Il est donc possible que je partage ici quelques expériences à venir ! Pour l’heure, je vous propose de vous régaler avec ce plat automnal épicé et réconfortant.

Ingrédients

  • 1 bloc de tofu nature
  • 1 briquette de crème de soja
  • 1 sachet de mélange d’épices indiennes (ici « butter chicken »)
  • 1 carotte
  • 1/2 courge butternut
  • 1 poignée d’épinards frais
  • 3 pommes de terre
  • 4 champignons
  • 1/2 oignon rouge
  • 1 cm de gingembre frais
  • 1 cm de curcuma frais.
  • Persil, ciboulette, sel.

 

Préparation

  • Détaillez le tofu en cubes d’1cm de côté et placez dans un bol.
  • Ajoutez le mélange d’épices ainsi qu’un peu d’eau, mélangez et laissez mariner.
  • Epluchez et lavez tous les légumes et détaillez les en petits cubes.
  • Commencez la cuisson des pommes de terre, de la courge et des carottes dans l’eau bouillante.
  • A la toute fin, jetez la poignée d’épinards dans l’eau bouillante.
  • Hachez l’oignon et faites blondir dans un peu d’huile d’olive, ajoutez un filet d’eau en cours de cuisson.
  • Ajoutez le tofu mariné et égouttez et cuire 5 minutes.
  • Ajoutez les champignons et lamelles, le curcuma et le gingembre haché.
  • Cuire encore 5 minutes puis ajoutez les légumes égouttés.
  • Mélangez le tout et ajoutez la crème de soja pour avoir un plat onctueux.
  • Parsemez d’herbes et salez si besoin.

C’est prêt !

 

potee-vege-2