Biscuits sachets de thé, à l’Earl Grey et à l’orange

En recherche d’une idée pour fabriquer des biscuits personnalisés, je suis tombée une jolie recette que j’ai adaptée à mes gouts (sur ce blog) Thé et zeste d’orange parfument délicatement la pâte d’un sablé friable et bien beurré, gourmand mais léger.img_1151le-tea-time-2

Le petit plus, c’est la présentation, puisque le biscuit est en forme de sachet de thé. Avant la cuisson j’ai percé un trou pour pouvoir passer la ficelle. Ensuite, j’ai découpé des rectangles dans du papier décoratif que j’ai plié en deux. Avec un emporte-pièce j’ai percé les deux couches de papier. Et j’ai passé puis noué la ficelle pour attacher tout. On a l’illusion d’un sachet de thé, et on peut personnaliser l’étiquette avec un petit mot à l’intérieur. Sympa non ?

PS : Je me suis faite rare sur le blog, et aussi sur ceux des autres, j’ai du retard de lecture ! La faute au rythme effréné que j’ai en ce moment ! Bébé malade, boulot en folie et préparation de projets (en lien avec la pâtisserie !)

Ingrédients  pour 15 sablés

  • 125 g de farine
  • 100 g de beurre à température ambiante
  • 50g de sucre glace
  • 1/2 jaune d’œuf
  • Le zeste d’une orange
  • L’équivalent d’un sachet de thé Earl Grey

Préparation

  • Travailler ensemble le beurre en pommade avec le sucre glace et l’oeuf.
  • Broyer si besoin le thé (dans mon cas, l’Earl Grey Clipper était déjà très fin), le mouiller légèrement, et l’ajouter à la pâte, ainsi que le zeste.
  • Ajouter la farine et mélanger le tout.
  • Abaisser la pâte entre deux feuilles de papier cuisson (Attention à ne pas les faire trop fins, ils ont moins de gout, 0,5cm me parait un minimum.)
  • Placer au frais 20 minutes.
  • Dessiner un patron en forme de sachet de thé et découper les biscuits.
  • Percer un petit trou pour la ficelle.
  • Cuite 15 minutes à 180°C (four préchauffé).
  • Assembler les étiquettes, la ficelle et le biscuit pour créer l’illusion d’un vrai sachet !
Publicités

C’est normal ?

En ce moment, c’est un peu le bazar, au moins dans ma tête. Trop de questions, beaucoup de contradictions, pas beaucoup de certitudes, un peu de fatigue, de culpabilité…et pas assez de blog !

C’est normal …

  • A presque 35 ans, de toujours chercher sa voie ?
  • D’avoir l’impression de courir partout alors qu’on travaille à mi-temps ?
  • De culpabiliser car directrice à mi-temps c’est compliqué, mais que maman à moins d’un mi temps m’embêterait (m’embêtera…) beaucoup.
  • D’être tiraillée entre maison et bébé à ce point là ?  C’est pas un cliché ?
  • De n’avoir toujours pas l’impression d’être remise 15 mois après l’accouchement ?
  • D’avoir des hauts et des bas… à ce point là ?
  • De me prendre la tête, voire d’être obsédée par des petites choses, et ressentir son corollaire, « se noyer dans un verre d’eau. »
  • D’avoir l’impression d’avoir des trous dans la tête, impossible de retenir certaines choses !
  • D’aborder l’éducation d’un enfant sans rien savoir là dessus ?
  • D’avoir peur : que les choses m’échappent, de ne pas être à la hauteur, de décevoir, que la vie passe trop vite …
  • De ne pas savoir comment faire pour le sevrage de miss La Pomme….
  • D’être encore émue lorsque je parle de mon accouchement ?
  • etc etc etc