Quelques lectures d’été

IMG_1789

Lu et approuvé par Moog le Chat !

Avant de repartir pour quelques jours de vacances en famille, voici une petite liste de mes lectures récentes. Je m’aperçois que je n’avais pas posté dans la catégorie Livres depuis un moment… Sans surprise, mon rythme de lecture a un peu ralenti depuis bébé ! Plutôt que de faire un article détaillé, j’ai choisi de définir chacun en 5 mots ou expressions maximum ! Plus que synthétique comparé à la richesse de ces oeuvres, mais ça m’amuse !

Ecritures / Stephen King : Autobiographie- Conseils aux aspirants écrivants – Humour – A lire absolument ! – Admiration !

Dead Zone / Stephen King : Pouvoirs psychiques – Politique – Crimes – Thriller – Neurosciences

Lolita / Vladimir Nabokov : Chef d’oeuvre – Obsession –  Interdit –  Amour – Malaise !

Les braves gens ne courent pas les rues / Flannery O’Connor : Amérique – Nouvelles – Rural – Etrange – Menace

Lecture en cours : Les raisins de la colère de John Steinbeck

 

Patti Smith : M Train et les autres

Tout à commencé en lisant cet article, « Evitez tout ce qui pourrait faire de vous des esclaves », qui m’a fortement parlé. Le soir même, un adorable cadeau m’était offert : le dernier livre de Patti Smith, M Train. Merci encore pour cette attention ❤

Je connaissais bien entendu Patti Smith, mais sans la connaitre vraiment, son visage bien sûr, quelques chansons, son aura de poétesse rock. Je ne m’y étais pour autant jamais arrêtée.

 

J’ai adoré le livre ! Quotidien de l’artiste, Polaroïds, voyages… Patti nous dépose dans la poche de son manteau et nous emmène avec elle dans ses rêveries, ses souvenirs et au coeur des ses inspirations. C’est merveilleux, très inspirant, très bien écrit, et poétique…

C’est tout naturellement que j’ai enchainé sur Just Kids et Glaneurs de rêves.

Plus qu’un témoignage, c’est une vraie leçon de liberté créatrice, Patti en ce moment, c’est pour moi une guide, une muse. Elle m’a montré comment je pouvais donner du souffle et une forme à mes aspirations artistiques. Rien de moins !

Six jours de Ryan Gattis (2015)

Coup de coeur !

Ce roman américain a  récolté des critiques dithyrambiques de par le monde, et croyez-moi, c’est une vraie bombe, un vrai page-turner!

En 1992, suite à la relaxe de policiers impliqués dans le passage à tabac de Rodney King, Los Angeles s’embrase. Les émeutes dureront six jours, battant tous les records de violence : incendies, pillages, meurtres. La police, les hôpitaux et les pompiers sont dépassés. Dans ce contexte de non-droit, le quartier hispanique de Lynwood est chamboulé par des règlements de compte entre gangs.

A travers 17 chapitres narrés par 17 personnages différents, l’auteur nous fait appréhender les faits par le biais de la réalité subjective de chacun, de sa logique, de son langage . Membres de gangs, mais aussi infirmière ou pompier nous permettent ainsi de voir ce que nous ne sommes pas censés voir. Fascinant !

 

Le restaurant de l’amour retrouvé d’Ogawa Ito

La fatigue des journées avec bébé et les lectures souvent hachées font que j’ai un peu de mal à vraiment rentrer dans un livre avec plaisir et facilité ces derniers mois…

Au delà du titre qui fait un peu peur, j’en conviens volontiers, il y a dans ce roman, facile à lire, donc, de très jolies choses. Une jeune femme japonaise rentre un soir chez, dans l’appartement qu’elle occupe avec son amoureux. Seulement voilà, il ne reste rien, rien du tout. Le chéri à mit les bouts, envolées toutes les affaires, y compris les précieux ustensiles de cuisine qu’elle achète peu à peu, dans le but de réaliser son rêve un jour : ouvrir son propre restaurant. Seule une jarre de saumure léguée par sa grand mère adorée est encore là. C’est avec ce seul bien serré dans ses bras qu’elle va retourner vivre chez sa mère, avec qui elle entretien une relation compliquée.

Elle va alors s’adonner à sa passion, la cuisine, et ouvrir un restaurant d’un genre unique, puisque qu’il y a qu’une seule table, et un menu cuisinée sur mesure en fonction de la personnalité du client. Peu à peu, elle va se reconstruire, et reconstruire sa vie, avec beaucoup d’amour et de poésie. Malgré l’âpreté de la vie, la joie et la beauté sont dans les plaisirs simples: faire plaisir, comprendre et sublimer la nature, échanger un regard.

Très beau roman, pas cul cul du tout  !

Le guide pratique de l’allaitement

J’en parle sur le site de Mommyville !

IMG_1183

Un bon guide généraliste pour se renseigner sur l’allaitement, moi je l’ai lu cet été au bord de la piscine (reviens, l’été !!) et ça m’a donné les informations de base. Je le consulte toujours régulièrement quand je me pose une question….

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et rien d’autre de James Salter

Et rien d’autre est un livre magnifique, qui raconte la vie d’un homme, de ses années de jeune homme à la soixantaine. Roman mature et subtil, servi par une écriture d’une rare élégance, il aborde la question des relations amoureuses, familiales, et littéraires (le personnage est éditeur).

L’auteur est décédé en juin dernier à l’âge de 89 ans. Et rien d’autre est son dernier roman et je vous le conseille vivement.

L’intérêt de l’enfant d’Ian McEwan

Dernier roman de cet écrivain anglais, auteur entres autres de Sur la plage de Chesil que j’avais beaucoup aimé, d’Opération Sweet Tooth auquel j’avais moins accroché et d’Expiation que je n’ai pas lu !

Dans celui ci, on suit Fiona, juge aux affaires familiales expérimentée, confrontée au quotidien à de difficiles questions morales, tandis que son couple part à la dérive. Un cas notamment lui pose problème, celui d’un jeune homme gravement malade mais qui refuse de recevoir une transfusion sanguine salutaire du fait de son appartenance aux Témoins de Jéhovah… Prise entre le souhait du garçon mineur et la requête de l’hôpital, elle va devoir faire un choix (que je ne révèlerai pas ici!) qui aura des conséquences insoupçonnables…

J’ai beaucoup aimé, car la manière qu’a l’auteur de tourner autour de la question en abordant le sujet à travers trois différents points de vue est très réjouissante intellectuellement. La question du couple est aussi abordée en finesse, il y a des scènes très touchantes.

En revanche, si tout est très intelligent, le reproche que j’ai à faire a trait au manque de romanesque.  Les arguments, les théories, c’est super mais j’aime quand un roman a une épaisseur, des personnages et un contexte bien établis, ça m’a un peu manqué dans ce livre.

Je vous conseille en revanche celui-ci à 100% . Il y dépeint une vision acide du mariage tout à fait glaçante et jubilatoire !