Macarons chocolat (moches mais bons !)

On le sait, il n’y a pas que le physique ! La beauté intérieure, ça compte !

Premier essai de macarons. Secrètement,  j’espérais réussir du premier coup. Vanité. Rendons nous à l’évidence, il sont moches ! Plats, pas réguliers, pas brillants, sans collerette. Etschebest m’aurait sans doute filé une beigne, pour avoir, (je pense que le problème est là) raté ma meringue italienne. Mes blancs montés ont fait vraiment la tête à l’ajout du sirop et de ce fait, ne sont pas remontés, ce qui m’a donné une pâte molle, qui s’est beaucoup étalée et déformée. Mais, par contre, à la dégustation, c’est presque pardonné (c’est bien l’auto-pardon parfois!) car franchement c’est délicieux ! Ouf !

Pour une fois, je ne vais pas mettre la recette. Je la mettrai quand je serai vraiment contente du tout : goût comme aspect. Ainsi on mesurera ensemble progrès !

Avez vous déjà galéré avec les macarons ? Comment avez vous réussi à améliorer le résultat. Tout m’intéresse !

Publicités

Brownies poire, amande et noix

Il pleut, il fait froid, vive le chocolat !

Voici l’une de mes recettes fétiches. Une valeur sûre, que je pratique depuis plusieurs années et qui n’a jamais déçu ! Pour la première fois, j’ai ajouté quelques ingrédients de saison et ça marche bien : les petits cubes de poires sont fondants à souhaits et parfument bien le gâteau. Les graines viennent donner un peu de texture. J’aime bien jouer sur la durée de la cuisson, il passe ainsi d’un fondant à un moelleux très facilement, en gardant toujours une super consistance. Bref, je crois que c’est ma meilleure recette de gâteau au chocolat ! Vous voulez tester ?

 

 

Ingrédients

  • 200g de chocolat noir
  • 120g de beurre salé mou
  • 70g de farine
  • 160g de sucre en poudre
  • 3 oeufs
  • 1 poire détaillée en petits dés
  • 30g de noix hachées
  • 30g d’amandes hachées
  • Sucre glace pour décorer

Préparation

  1. Préchauffer le four à 180°C
  2. Faire fondre le chocolat à la casserole ou au bain marie
  3. Travailler ensemble le beurre et le sucre.
  4. Ajouter les oeufs à ce mélange.
  5. Verser la farine, puis le chocolat et bien mélanger
  6. Ajouter les noix, les amandes et les cubes de poire.
  7. Cuire environ de 20 à 30 minutes, selon la consistance souhaitée.
  8. Quand le gâteau est refroidi, saupoudrer de sucre glace.

Far d’automne

Qui dit dimanche dit cuisine du placard ! J’ai choisi de twister le classique far breton en l’agrémentant de saveurs idéales pour un gouter d’automne : pruneaux bien sur, mais aussi raisins secs, miel et orange ! Ils viennent agréablement s’associer à la douceur du flan. Trop impatients pour attendre, on l’a dégusté encore un peu tiède, le mélange du lait sucré encore chaud et des fruits était vraiment doux. Je crois que je préfère lorsque que le far n’est pas trop cuit, encore tremblant à la sortie du four. Ca lui évite d’être it caoutchouteux. Vous pouvez jouer sur la durée de cuisson selon la consistance que vous souhaitez obtenir.

Et vous, avez-vous déjà expérimenté des variantes sur le far breton ?

img_0580

 

Ingrédients

  • 1/2 litre de lait
  • 70 g de farine
  • 10 g de beurre
  • 5 oeufs
  • 100g de sucre
  • 300g pruneaux
  • 50 g de raisins secs
  • Le jus d’une orange
  • 2 c à soupe de miel liquide
  • 1 c à soupe de rhum ambré

 

Préparation

  • Préchauffez le four à 180°C.
  • Faites gonfler les raisins dans un peu d’eau chaude.
  • Faites tiédir le lait.
  • Battez les oeufs et le sucre. Ajoutez la farine et mélangez le tout.
  • Versez le lait tiède sur ce mélange ainsi que le rhum, le jus d’orange et le miel.
  • Mélangez à nouveau.
  • Beurrez le plat.
  • Placez au fond les raisins égouttés et les pruneaux.
  • Versez la préparation sur les fruits secs.
  • Cuisez au four 45 minutes.

 

 

 

Clafoutis aux abricots

Le retour du soleil, la chaleur, les fruits murs… Voilà, on y est presque : L’ETE ! Enfin ! Voici un petit péché mignon, facile et doux, pour les diners au jardin… J’ai eu cette fois le réflexe de le photographier dès la sortie du four… Car parfois, mes desserts n’ont pas le temps d’être pris en photo pour le blog qu’ils sont déjà croqués. Une vraie maisonnée de  goinfres  gourmands, je vous dis !

IMG_0218Ingrédients

  • 8 abricots mûrs
  • 40 g de farine
  • 25 cl de lait
  • 70 g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 4 oeufs

Préparation

  • Préchauffer le four à 180°C.
  • Laver et couper les abricots en quartiers, les déposer au fond d’un plat à gratin et les saupoudrer de sucre.
  • Faites chauffer le lait.
  • Battre les oeufs, ajouter le sucre, la farine, le sucre vanillé.
  • Verser le lait sur ce mélange et fouetter.
  • Verser sur les abricots et enfourner pour environ 50 minutes.

 

 

 

Moelleux au chocolat

Marre des fondants et pas envie d’un cake ? Voici l’intermédiaire parfait, cuit autour et légèrement fondant au centre. Et Tout chocolat ! Comme vous pouvez le voir, il pleinement rempli son rôle de gâteau d’anniversaire…

IMG_1525
Préparation : 15 min et Cuisson : 35 min

Ingrédients

  • 120 g de beurre
  • 200 g de chocolat noir
  • 4 oeufs
  • 120 g de sucre en poudre
  • 100g g de farine
  • 1/2 bouchon de rhum
  • glaçage : 80g de chocolat et 50g de beure

Préparation

Préchauffez le four à 180°C

– Coupez le beurre et le chocolat en morceaux et faites-les fondre
– Battez-les oeufs et ajoutez le sucre
– Incorporez la farine et mélangez bien
– Ajoutez ensuite le mélange beurre-chocolat fondu.
– Versez dans un moule
– Faites cuire 30 à 35 minutes

Pour le glaçage : attendre que le gâteau ait refroidi et faire fondre le beurre et le chocolat ensemble et recouvrir la surface du gâteau et placer au frais.

Gâteau aux pommes…qui change !

IMG_0798Un de mes (nombreux) plaisirs d’automne, c’est la cueillette des pommes. Depuis qu’on vit à la campagne on a adopté ce rituel. Il faut dire qu’on a la chance d’habiter tout près d’un verger bio, essentiellement de pommes, avec une vingtaine de variétés, mais aussi de poires et de prunes.

En octobre, par une magnifique journée ensoleillée, nous sommes donc allés cueillir une dizaine de kilos de belles pommes ! Essentiellement des jonagold, des canadas et des melrose. Ces variétés étaient alors à maturité et ouvertes à la cueillette. Je ne savais pas que les jonagold c’était si bon, juteux, sucré, parfumé avec un petit gout d’amande, un vrai délice. D’ailleurs, il n’en reste plus, snif ! On a fait de la compote, des gâteaux, et bien sur, on en a croqué plein ! Je ne sais pas si c’est la grossesse, mais cette année, je suis littéralement accro aux fruits !

Gâteau aux pommes, qui change… oui, mais de quoi ? Eh bien, généralement, un « gâteau aux pommes » ça a une connotation un peu banale vous ne trouvez pas ? Celui ci est subtil et raffiné, j’adore cette dessert, trafiqué à partir d’une recette de Trish Deseine, dont je révère la gourmandise ! Peut-être dans Et mourir de plaisir: 100 desserts à tomber… Je ne sais plus, j’ai recopié depuis mon carnet…


Ingrédients

Il y a une pâte et un dessus crousti-fondant de pommes, sucre et amandes. Moi qui n’aime pas quand il y a trop de cannelle, j’ai réduit un peu la dose, qui était de 2 cuillers à soupe dans la recette originale, à vous de voir !

La pâte

  • 125 g de beurre demi-sel
  • 125 g de sucre rouxIMG_0805
  • 2 œufs
  • 15 cl de crème
  • 200 g de farine
  • 1/2 cuil. à café de cannelle

Le dessus

  • 3 pommes
  • 3 c. à soupe de farine (T.65 ou plus)
  • 3 c. à soupe de vergeoise
  • 3 c. à soupe d’amandes en poudre

Préparation

  • Préchauffez le four à 180 °C
  • Préparez la pâte : Mélangez le beurre mou, le sucre et la cannelle jusqu’à ce que ce soit mousseux. Ajoutez les oeufs un par un, en battant à chaque fois. Ajoutez la crème fraîche puis la farine et battez de nouveau.
  • Préparez le dessus du gâteau : Pelez les pommes et coupez-les en tranches fines. Mélangez-les avec la farine, la vergeoise et la poudre d’amandes.
  • Beurrez le moule et versez-y la pâte et recouvrez avec les pommes. Cuire four 1 h environ : le dessus doit être croustillant.
  • C’est prêt ! Ca peut se manger tiède ou froid, pourquoi pas avec une boule vanille ou un peu de crème fouettée ?

Et vous, que faites vous d’original avec vos pommes ?

Cake banane-gingembre

IMG_0790Idéal du petit-déjeuner au goûter, ce cake constitue aussi un dessert réconfortant et moelleux, grâce aux morceaux de banane bien fondants ! J’ai retrouvé la recette dans mon gros carnet de cuisine. Oui j’ai des carnets pour tout, d’où le nom du blog !

J’avais mis un petit coeur à côté (bon signe, j’en mets rarement !) et ces saveurs exotiques me tentaient bien… Je l’ai donc refait aujourd’hui et je partage la recette avec vous aujourd’hui. Par contre, la prochaine fois je double les quantités, c’est trop vite mangé !

Pour une touche un peu plus corsée, un peu plus « confite », le truc c’est de faire mariner les bananes dans un mélange de sucre roux et de bourbon (ou de whisky, ou de rhum) une petite demie heure avant. Je vous conseille aussi de sortir d’avance les oeufs et le beurre, c’est mieux quand c’est à température ambiante pour travailler ! Bon week-end !

IMG_0779

 

IngrédientsIMG_0783

  • 200g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 125 de beurre mou
  • 100g de sucre roux + 2 cuillers à soupe
  • 3 oeufs
  • 4 bananes
  • 1 cm de gingembre frais râpé
  • 1/2 tasse à café de bourbon

 

Préparation

1/2H avant : Sortez les oeufs et le beurre. Coupez les bananes en morceau et, un grand bol, mélangez-les avec le bourbon et 2 cuillers à soupe de sucre roux. Laissez reposer un peu.

Préchauffez le four à 190°C.

Commencez par bien mélanger farine, levure et sucre. Ajouter les 3 oeufs, puis le beurre mou et mélangez bien le tout.

Ajoutez ensuite les bananes et le gingembre râpé à la pâte. Mélangez de nouveau et versez dans un moule à cake. Enfournez pour 40°C. Le cake doit être bien doré, un lame de couteau ressortira légèrement humide à cause des bananes : c’est parfait !